Avez-vous ou connaissez-vous quelqu’un qui a peur des chiens? La probabilité que vous ayez répondu oui à l’une de ces questions ou aux deux est assez élevée, sachant que la peur des chiens est assez courante dans notre société aujourd’hui. Avoir un peu peur des chiens est naturel et peut même vous protéger, car certains chiens (en particulier les chiens errants ou ceux que vous ne connaissez pas) peuvent être dangereux et doivent toujours être abordés avec prudence. Mais pour les personnes atteintes de cynophobie, peur qui n’est pas saine mais extrême et irrationnelle, elle peut rendre leur vie très désagréable. Si elle n’est pas traitée, la cynophobie peut gravement perturber le travail, les études et les relations sociales d’une personne.

 

Qu’est ce qu’une phobie ?

Les phobies sont classées comme un type de trouble anxieux, en vertu duquel l’exposition à l’objet, l’activité ou la situation redoutés peuvent provoquer une transpiration excessive, des tremblements, des palpitations cardiaques, une difficulté à respirer, une incapacité à penser ou à parler clairement, et même une crise de panique. La cynophobie n’est donc pas simplement une aversion pour les chiens; c’est un sentiment intense de peur à la simple vue de l’un d’entre eux, même à la télévision ou à travers une fenêtre. Très souvent, une personne atteinte de cynophobie peut avoir une crise d’anxiété simplement en pensant rencontrer un chien. Ils peuvent comprendre intellectuellement qu’un chien à la télévision ne pose aucun danger, mais cela ne les empêche pas de réagir.
Bien que les serpents et les araignées soient des phobies animales plus courantes, la cynophobie est particulièrement déroutante, car les chiens font partie intégrante de la vie quotidienne. Les chiens sont omniprésents et donc pratiquement impossibles à éviter. Et pour une personne atteinte de cynophobie, peu importe que le chien soit un chiot minuscule, un chihuahua ou un chien de garde hargneux – tous sont également effrayants.

Qu’est-ce qui cause la cynophobie?

Comme toutes les peurs irrationnelles, la cynophobie est un mécanisme de protection créé par l’inconscient. Un Cynophobe est généralement terrifié à l’idée d’être égratigné, mordu ou attaqué par un chien, mais il peut ne pas avoir la moindre idée de l’origine de cette peur. Parfois, tout ce qu’ils savent, c’est qu’ils ont peur des chiens aussi longtemps qu’ils se souviennent. Il est possible, cependant, qu’ils aient eu une expérience effrayante avec un chien à un jeune âge mais ne s’en souviennent pas.
Les enfants et les adultes peuvent développer une cynophobie après avoir été attaqués ou mordus par un chien, ou avoir vu une autre personne vivre une mauvaise expérience. De plus, les parents qui ont une forte peur des chiens peuvent parfois transférer cela à leurs enfants. D’autre part, l’exposition précoce à des chiens gentil et bien socialisé semble réduire la probabilité qu’une personne développe une cynophobie à l’âge adulte.

Remèdes pour la cynophobie.

Avec l’aide d’un professionnel, la peur des chiens peut généralement être surmontée. Cependant, de nombreux Cynophobes évitent de demander un traitement, car ils sont gênés et mal à l’aise à l’idée d’exposer leur crainte d’un animal tellement adorée par bon nombre de personnes. S’ils se font taquiner par des amis qui ne comprennent pas la nature déroutante des phobies, ils seront peut-être encore plus réticents à se faire soigner. Pour certains, l’idée d’affronter leur peur des chiens est tout aussi terrifiante que de lutter contre la cynophobie. Néanmoins, si quelqu’un a envie de vaincre sa peur, cela peut être fait, et il existe plusieurs options thérapeutiques. La thérapie cognitivo-comportementale est une forme de psychothérapie fondée sur la conviction que la façon dont nous pensons les choses a une incidence sur nos émotions. Plutôt que de se concentrer sur des expériences passées, la thérapie cognitive utilise la résolution de problèmes dans le présent, par exemple, en aidant une personne à changer sa façon de voir les chiens.
La thérapie de désensibilisation systématique utilise la visualisation et l’exposition progressive combinées à des exercices de relaxation et de respiration afin de désensibiliser une personne à sa phobie. Dans un environnement contrôlé, généralement celui du thérapeute, le patient apprend à visualiser une situation effrayante (comme rencontrer un chien). Lorsque cela ne produit plus d’anxiété intense, l’exposition aux chiens est introduite de manière systématique et structurée, tandis que la personne se concentre sur le maintien du calme. Cette exposition pourrait consister à regarder des photos de chiens, à regarder des vidéos sur des chiens, à voir un chien à travers une fenêtre et, éventuellement, à être dans la même pièce qu’un chien. La Programmation Neuro-Linguistique (PNL) étudie comment les individus créent leur réalité. La PNL considère les phobies comme le résultat de «programmes» défectueux ou d’images créées par une personne, par exemple, voir tous les chiens agressifs et menaçants. Avec la PNL, ces programmes sont révélés et «reprogrammés» de manière à minimiser ou éliminer la phobie. L’hypnose aide à reprogrammer les pensées subconscientes pouvant être liées à la phobie. Les personnes atteintes de cynophobie croient généralement de manière subconsciente que tout chien qu’ils verront les attaquera. Lorsque le subconscient est reprogrammé par l’hypnothérapie, les symptômes de phobie sont souvent minimisés. Si vous souffrez de cynophobie mais que vous vous sentez seul, rassurez-vous, de nombreux autres partagent votre peur des chiens. Et vous ne devriez pas avoir le sentiment que c’est «quelque chose avec lequel vous devez vivre», car avec un traitement, des efforts et du temps appropriés, vous pourrez vaincre la cynophobie.

Les éducateurs Canins RespectDogs sont formés pour vous accompagner dans votre cynophobie, venez surmonter vos peurs avec notre accompagnement.

Laisser un commentaire