Vivre avec un animal de compagnie comme le chien s’ accompagne obligatoirement par son éducation. Cette dernière regroupe les règles de bonnes manières, mais aussi les habitudes que le chiot va devoir s’ imprégner. Pour pouvoir y parvenir, il est préférable de lui faire comprendre ce qu’ il doit ou ne doit pas faire le plus tôt possible.

Pourquoi dès le plus jeune âge ?

A partir de son deuxième mois, le chiot commence à explorer son entourage et va vouloir communiquer. En raison de cette curiosité, il est plus facile de lui faire comprendre les comportements qu’ il doit avoir. Plus l’ éducation se fait tôt, plus sa motivation sera grande et son apprentissage se fera plus vite et de façon durable. Les techniques pour apprendre les bonnes habitudes demandent du temps et de la volonté. Une fois son attention captée, il sera plus facile de lui faire comprendre quelles attitudes adoptées.

Les gestes de base

La première chose à faire connaître à un chiot c’ est son nom. Le rappeler systématiquement avec son nom lui fera comprendre qu’ il est concerné et donnera toute son attention par la suite. Aussi, il est important de lui apprendre les limites à ne pas franchir. Le “non” , “pas touche” ou “vient” sont les plus utilisés pour lui demander ou interdire de faire quelque chose.

La propreté

La propreté est une des règles fondamentales de l’ éducation du chiot ou d’ un chien adulte. Plutôt elle se fera, mieux il la mémorisera. L’ exercice de la propreté se fait petit à petit. Il est important qu’ il soit pris sur le fait pour pouvoir le punir. Dans le cas contraire, il est inutile de le menacer pour un acte déjà achevé. Il faut rendre l’ habitude de le sortir en promenade après les repas ou les jeux.

La punition et la récompense

Le maître doit déterminer ses attentes envers le chiot et les lui faire comprendre le plus tôt possible. Afin que la punition soit efficace, le maître doit rester constant et ne tolérer aucun comportement généralement inacceptable. Punir le chiot lui donne ses repères et l’ aidera à agir en conséquence.
Pour bien éduquer un chiot, la méthode de la récompense est à appliquer. En effet, en gratifiant un bon agissement, celui-ci va pousser le chiot à reproduire les mêmes actions et finir par en faire une habitude. Il faut initier cette technique avec ses friandises préférées et petit à petit avec des paroles d’ encouragement.

Laisser un commentaire